Magali Herbert

Magali écrivait seule dans son coin quand elle a entendu parler de moi. Nous nous sommes rencontrées dans un café. Elle voulait écrire pour la jeunesse. Elle avait déjà publié un premier roman « Le rat » et avait cette fois l’ambition d’écrire une saga.

Elle m’envoyait son manuscrit au fur et à mesure puis j’allais chez elle, dans sa maison au milieu de la campagne pour que je lui fasse part de mes commentaires, pendant que sa fontaine d’intérieur nous écoutait.

Elle a réussi à publier sa saga en entier et d’autres romans ensuite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *